MAISON DU PARC NATIONAL DES ÉCRINS

  • Lieu : Vallouise (05)
  • Surface : 750 m²
  • Type de projet : Réhabilitation de la Maison du Parc National des Ecrins
  • Maître d’ouvrage : Parc National des Écrins
  • Équipe : Soraetec (BE Structure), ClimatIC (BE Thermique), Ingelec (BE Électricité), Gilles Martinod (paysagiste), EA2C Teypaz (économiste), Les Crayons (scénographe)
  • Intervenants sur le projet : Guillaume Daydé et Stéphane Marteau (responsables de projet), Julie Martin (architecte associée), Marie Davy (chef de projet), David Soares et Valentine Vaupré (collaborateurs), Basilico Design (collaborateurs externes)

 

La Maison du Parc National de Vallouise est une construction emblématique des recherches architecturales des années 1970. Une scénographie vieillissante et le manque d’espaces de travail appelaient une restructuration complète du bâtiment, sans interrompre son activité.

A l’extérieur, l’intervention reste discrète pour préserver les qualités du bâtiment tout en lui redonnant une nouvelle image : seuls les garde-corps en béton, très massifs, sont déposés, des brises-soleil en bois viennent protéger les murs-rideaux trop exposés.

A l’intérieur, les bureaux sont relocalisés au niveau bas, libérant les deux plateaux du RDC et de l’étage pour déployer la nouvelle scénographie. Dans ce plan libre un seul volume opaque, habillé de lames de bois, intègre les espaces de service et connecte les étages.

La palette des matériaux retenue est inspirée des éléments significatifs existants de la Maison et de son contexte (alliance de pierre locale et de béton brut, bois de pays) pour renforcer son rôle de vitrine du massif des Ecrins.